Série Croquis privé

 

Le regard du dessinateur Fanfan sur les cours d’horlogerie INITIUM qui ont lieu en Suisse, dans les ateliers au Noirmont (Jura), à Genève et à Gebertingen (Saint-Gall).

La pose de l’ancre… La partie la plus délicate !

 

“Le pivot d’ancre fait le malheur de l’horloger” s’exclame, durant un cours, le maître-horloger, fataliste mais dévoué à son art. Fort heureusement, Initium dispose d’un jeu considérable de pièces de rechange car : “Les élèves cassent des pièces une fois sur cinq !”, estime l’enseignant.

 

L’ancre, dont la forme rappelle celle d’une ancre de marine, a un double rôle, non seulement elle transmet la force du ressort par l’intermédiaire du rouage au balancier afin de faire perdurer les oscillations, mais elle empêche également le déroulement incontrôlé du rouage remonté.