Baselworld 2019

Du 21 au 26 mars 2019, les plus prestigieuses maisons d’horlogerie et de bijouterie du monde nous présentent leurs dernières créations à Bâle. Près de 700 marques de luxe dévoilent leurs stands impressionnants, rivalisant d’éclat et de beauté, dont près de 150 exposants horlogers. Baselworld est l’événement phare des amateurs et passionnés de montres haut de gamme.

 

Dans cette atmosphère glamour et fascinante, l’une des particularités de la manifestation est de rassembler, six jours durant, aussi bien les représentants de la joaillerie que les producteurs de montres, ainsi que les sous-traitants et fabricants de machines-outils.

 

Par ailleurs, en plus des très nombreux visiteurs, les professionnels du monde entier, comme les détaillants, distributeurs, mais aussi télévisions, journalistes et représentants de nouveaux médias affluent vers Bâle chaque année pour découvrir ce salon qui constitue le plus important événement du secteur à l’échelle mondiale.

Un nouvel élan

Depuis le 1er juillet 2018, Baselworld a un nouveau directeur général, Michel Loris-Melikoff. Ancien organisateur de la Street parade de Zurich et ex-manager de MCH Beaulieu Lausanne, il succède à Sylvie Ritter. Il souhaite faire évoluer cette manifestation internationale, en accompagnant sa transformation avec les technologies digitales.

 

Parmi les formats adoptés par la nouvelle direction, on trouve depuis cette année, des jeunes marques horlogères réunies au sein d’un espace spécifique : le « Watch Incubator ».

 

Quant au secteur des bijoux, il bénéficie lui aussi d’un nouvel espace au coeur du salon, le “Show Plaza”. Un catwalk spectaculaire muni d’écrans LED permet de mettre en scène les collections des grandes marques. Il est notamment utilisé pour les défilés organisés par les créateurs et pour les interventions de la presse.

 

Enfin, du point de vue de l’accueil et de la restauration, les visiteurs et exposants profiteront d’un large éventail de services de traiteurs, allant du take away à la restauration 3 étoiles exclusive.

Baselworld 2019 : le Watch Incubator, nouvel espace des jeunes marques

Credit photo : Tribune de Genève

Histoire et enjeux du salon

C’est en 1917 qu’a eu lieu la première édition, nommée La “Mustermesse Basel” (muba). Elle présentait les offres et services de l’industrie suisse, incluant le secteur de l’horlogerie et de la bijouterie. Cette branche a réuni 29 exposants dont, à l’époque, les marques Tissot, Thommen, Longines et Ulysse Nardin. Leur nombre augmentant au cours des années, et, dès 1931, ils disposèrent de leur propre pavillon, baptisé «Salon suisse de l’horlogerie», sur le salon du muba.

 

En 1973, l’ouverture aux exposants de toute l’Europe a généré une croissance importante : pour la première fois, des manufactures originaires de France, d’Allemagne ou d’Italie purent prendre part au salon, rebaptisé BASEL en 1983. Il est devenu autonome en 1984. Depuis, il a lieu indépendamment du muba.

 

A partir de 1986, les marques du monde entier peuvent se joindre au salon qui s’est développé jusqu’à devenir la plus importante manifestation internationale de l’horlogerie et de la bijouterie. Fort de ce succès, en 2003, le salon est renommé “Baselworld, The Watch and Jewellery Show”,  pour souligner son positionnement mondial dans le luxe.

 

En 2019, après le départ de marques prestigieuses, les attentes du secteur et du public sont immenses. Baselworld doit, pour ne pas disparaitre, se réinventer dès la prochaine édition. Premier verdict dès la clôture mardi 26 mars. Quid d’un nouveau nom plus fédérateur pour 2020 : le « Watch Wild World » ?

1941

Credit photo : MCH Group

2019